Minimalisme

8 Avantages à Faire une Diète Médiatique en 2020

Réseaux sociaux

Pourquoi devrait-on se passer de réseaux sociaux et éliminer les informations négatives et obsoletes de nos vies ?

« Chéri, tu as entendu à la radio ce matin, un père de famille a tué sa femme et ses trois enfants, c’est tragique ! Un accident de bus s’est produit également dans la journée faisant 48 morts. »

Ces informations sont courantes, et nous les entendons toute la journée. La radio nous en parle, la télé nous le réexplique, les journaux en font les gros titres et l’information est relayée sur les réseaux sociaux.

Au final, tu auras entendu, tout au long de ta journée, 4 fois la même information négative.

Si avec ça tu n’arrives pas à retenir, c’est vraiment que tu as une mauvaise mémoire !

Ou alors, que tu es un humain normal. Qui, comme les autres, oublie 99% de l’information qu’il entend.

Mais alors, on peut se demander pourquoi écouter les médias s’ils passent uniquement des actualités négatives que l’on oublie.

Et tu aurais alors raison de te poser cette question.

De toute manière, si tu es tombé sur cet article, c’est que tu te la poses forcément !

Nous allons donc voir les 8 avantages de faire une diète médiatique de sorte à balayer ce contenu pauvre en valeur.

Mais avant ça, une courte définition pour fixer les bases.

 

Petite définition d’une diète médiatique

Si c’est la première fois que tu entends parler de ce terme, il peut te sembler étrange.

Une diète médiatique, c’est le fait de se passer volontairement des gros médias, de la télé, de la radio (hors musique), des journaux et également des réseaux sociaux.

Nombre de personnes n’incluent pas les réseaux lorsqu’ils parlent de diète médiatique. Je trouve ça dommage.

L’information inutile et négative est également relayée sur ceux-là et ils te font perdre ton temps au même titre que la télévision et les médias.

Donc ne soit pas étonné si dans cet article on parle d’arrêter les réseaux ^^

Commençons alors directement avec le premier avantage, qui est le plus important.

 

Faire une diète médiatique va te permettre d’avoir plus de temps

Comme l’a si bien dit le poète Paul Claudel

« Ce n’est pas le temps qui manque, c’est nous qui lui manquons »

Et cette citation représente bien notre monde d’aujourd’hui.

Nous avons tendance à « perdre notre temps », ou du moins l’utiliser de façon inutile.

Ainsi, un français moyen passe plus de 2 heures par jour devant la télévision et un peu moins de 2 heures sur les réseaux sociaux.

Donc nous pouvons dire que l’on passe en moyenne 4 heures par jour à consommer de l’information – pour la plupart – inutile. Soit 28 heures par semaine ou 13 ans de notre vie.

Si ce n’est pas une merveilleuse façon de vivre pleinement sa vie ! 🙂

L’avantage fort d’une diète médiatique, c’est alors d’avoir plus de temps pour soi.

Si à chaque que tu posais ton cul devant la télé tu attrapais à la place un livre dans un domaine qui te plaît, tu aurais des résultats bien différents de ceux actuels.

Par exemple, au lieu de regarder le JT à 20 heures, les informations pendant que tu manges et BFM TV lorsque tu t’ennuies, tu peux regarder des vidéos dans un domaine qui te passionne. Ou bien réfléchir sur toi-même, te fixer tes objectifs, repérer tes valeurs hautes et même travailler sur un projet qui t’apportera des résultats importants.

Tu peux également en profiter pour méditer, faire du yoga, du sport, etc..

En bref, toutes les activités qui vont t’apporter une haute valeur ajoutée et qui vont faire passer ta vie à un autre niveau 🙂

Le temps est ta ressource la plus précieuse, et la gaspiller avec du contenu de mauvaise qualité est un crime envers l’humanité.

À comparer, c’est comme si tu mettais du diesel dans une Ferrari. C’est ridiculement ridicule.

Mais le temps n’est pas la seule raison qui peut te pousser à faire une diète médiatique car le point suivant va te permettre d’atteindre un plus haut niveau de bonheur.

 

Tu vas désormais voir le verre à moitié plein

Si jusqu’à présent tu voyais le monde à travers un filtre de négativité, de haine, de corruption, de « tous des pourris » et de « le-monde-va-mal-je-vais-me-suicider », tu vas alors retrouver goût à la vie et être de plus en plus optimiste.

De toute manière, il n’existe qu’une seule différence entre un optimiste et un pessimiste, et c’est Georges Bernanos qui va te l’expliquer :

« La seule différence entre un optimiste et un pessimiste, c’est que le premier est un imbécile heureux et que le second est un imbécile triste. »

Donc si tu veux devenir un imbécile heureux, faire une diète médiatique te propulsera vers cet objectif.

Mais pourquoi donc ? Pourquoi arrêter les médias me ferait-il sentir plus optimiste ?

Dans les informations que tu entends sur les réseaux et sur Internet, y’a-t-il souvent des porteurs d’espoirs ?

Généralement, ils se font rare. Les sujets plus communément traités sont des sujets dramatiques et négatifs :

  • meurtres
  • attentats
  • corruption
  • viol
  • féminicide
  • gros méchant qui veut appuyer sur le bouton de la bombe nucléaire
  • etc..

À ton avis, pourquoi ?

Pour te tenir informé des risques présents sur Terre, pour te protéger et sauver la vie de plusieurs millions de personnes ?

Absolument pas ! Ce qu’il cherche, c’est juste à te conditionner et à se faire un maximum d’argent en activant le biais négatif.

Le biais négatif ?

Il s’agit d’une très ancienne « méthode de défense » qui date de la préhistoire afin de concentrer notre attention sur ce qui est négatif, plutôt que sur ce qui est positif.

On ne l’a toujours pas perdu aujourd’hui, et on se concentre donc toujours sur les aspects négatifs de ce monde, plutôt que positif. Et les médias l’ont très bien compris. Pour 18 actualités présentées, 17 sont négatives.

Ca fait un plutôt bon ratio.

Et donc en regardant, lisant ou écoutant les médias, ton biais négatif est sans arrêt activé, à tel point que tu te concentres uniquement sur les aspects négatifs de ce monde.

Par conséquent, si tu refuses toutes ces carottes moisies qu’ils te présentent sous tes yeux, tu te sentiras optimiste et heureux quant à la vie sur Terre 🙂

Dans la même lignée, faire une diète médiatique va multiplier ton niveau de bonheur avec le point qui suit.

 

La diète médiatique, c’est avant tout retrouver confiance en la vie

Qui dit renseignements négatifs et inutiles dit surtout source de stress constante.

Si bien qu’après les attentats survenus en France, bon nombre de personnes avaient peur de sortir de chez eux, de se promener dans la rue ou d’aller à une fête ou dans un lieu très prisée.

Les médias nous conditionnent à avoir peur.

Ils veulent que tu stress et que tu ne profites pas pleinement de la vie.

Et d’ailleurs, Tim Ferris, auteur du livre La semaine de 4 heures explique parfaitement cette idée de consommer trop de données inutiles.

“Tout comme l’individu moderne consomme trop de calories et trop de calories sans valeur nutritive, les travailleurs de l’information mangent à la fois trop de données et trop de données émanant des mauvaises sources

Plus de temps, plus optimiste et moins de stress. Les avantages sont déjà excellents et celui qui arrive va te surprendre.

 

Te passer des médias va te permettre de devenir acteur de ta vie

Combien sont ceux qui se morfondent sur le canapé à se laisser submerger d’informations néfastes pour eux ?

Faire une diète médiatique va te permettre de reprendre contrôle de tes esprits et de devenir acteur plutôt que spectateur. D’être proactif plutôt que passif. 

De plus, cela va te permettre de réfléchir non plus en tant que consommateur, mais en tant que producteur.

En effet, les personnes qui regardent la télévision sont noyées dans un tsunami de publicité toute aussi mensongères les unes que les autres. Ils pensent donc continuellement à comment ces produits peuvent les servir dans leur quotidien. À l’inverse, tu vas adopter un comportement différent.

Tu vas penser à comment créer un produit que les gens pourront utiliser. 

Et ça fait toute la différence.

D’ailleurs, l’auteur MJ DeMarco exprime cette idée à la perfection :

Plutôt que de creuser pour chercher de l’or, vendez des pelles. Plutôt que d’acheter des cours, vendez des cours. Plutôt que d’emprunter de l’argent, prêtez là. Plutôt que de chercher un travail, embauchez des personnes. Libérez-vous de la consommation et repositionnez-vous comme producteur.”

Et ne t’inquiète pas, ce n’est pas parce que tu te coupes de la télévision que tu ne pourras plus avoir ce dernier produit miracle 47 en 1 qui va te permettre de nettoyer toute ta maison en 2 minutes chronos. Ou cette brosse magique qui te permet de démêler tes cheveux en 20 secondes

Femme qui se démêlent les cheveux
Clique sur la fille pour découvrir une plateforme de gifs et vidéos

On continue donc sur la lancée avec le fait de devenir acteur de ses pensées

 

Faire une diète médiatique va te permettre de réfléchir par toi-même

Si on devait résumer en trois mots les médias, je pense que ce serait « bourrage de crâne ».

Tout est conçu pour te conditionner à devenir le parfait employé, à ne pas prendre de risque, à te déprimer et faire la propagande d’un système corrompu. 

Comment être objectif dans les médias, quand ceux-ci sont détenus par seulement quelques milliardaires ?

Une dizaine environ se partagent presque toutes les chaînes de télévision et tous les médias, donc autant te dire qu’ils partagent ceux qu’ils veulent et quand ils veulent.

Les informations que tu entends sont donc choisies minutieusement, ce qui te force à te conformer à telle ou telle idée.

Et si tu ne prends aucun recul face à ces actualités et que tu n’as aucun esprit critique face à ce qu’ils te racontent, ça peut être dangereux pour toi.

Heureusement, tous les médias ne sont pas comme ça.

Il existe des médias libres et 100% indépendants qui peuvent te permettre d’avoir des informations de meilleures qualités et probablement plus représentatif de la réalité.

Faire une diète médiatique va te permettre alors de commencer à réfléchir par toi-même et de prendre un énorme recul par rapport aux informations que tu peux désormais entendre à droite à gauche. Cela va te permettre d’avoir un plus haut niveau de conscience et de confiance ce qui te donnera un avantage sur les autres.

Cette citation appuie très bien ce propos :

C’est toujours celui qui a le plus grand niveau de conscience qui a aussi plus de pouvoir de changer les choses

Donc commence alors dès maintenant à te séparer de cette information. Et si tu ne peux pas (tu habites chez tes parents, tu es contraint de regarder les informations) je t’invite à prendre du recul sur ce que tu entends, car il se pourrait que toute la vérité ne ressorte pas. 

 

Coupe court aux médias et aux actualités de basse qualité pour acquérir un esprit plus clair et moins encombré

Inconsciemment, ton cerveau analyse tout ce que tu entends et tu vois, sans même que tu le saches.

Par conséquent, lorsque tu écoutes la radio, la télé ou que tu déroules tout simplement ton fil d’actualité Facebook, ton cerveau va être inondé d’informations.

À partir de ce moment-là, tu vas te sentir encombré.

Si tu décides de couper court à tout ce monde, tu vas penser différemment. Ton esprit va s’éclaircir. Tu vas avoir des idées plus détaillées, plus net et plus spécifique.

Tu risques également d’être moins fatigué et de te sentir plus léger et épanoui.

Je te mets au défi d’essayer pendant une semaine de ne plus regarder ni réseaux, ni télévision et de ne plus lire des journaux et écouter la radio. Tu verras comment tu te sens après.

Enfin, on y reviendra à la fin pour cette expérience.

Pour le moment, place au point suivant qui va te surprendre alors que tu en es conscient

 

La diète médiatique peut te rendre riche

Comme nous l’avons vu auparavant, nous sommes submergés de publicités en tous genre.

Et les industriels sont fort, très fort pour nous convaincre d’acheter un produit dont on n’a pas besoin.

Si bien que tu peux te retrouver avec des croquettes pour chat. Alors que tu n’as pas de chat. Tout simplement parce qu’ils étaient à moins 75%.

Bon, même si cet exemple est très peu probable, je pense que tu as déjà dû subir une expérience similaire.

Tu te retrouves à acheter quelque chose que tu n’as jamais eu besoin, parce que soit:

  • il ne restait pas longtemps pour avoir le produit (principe de rareté)
  • il était en promotion
  • quelqu’un de connu en a fait la promotion (principe d’autorité)
  • tout le monde a le produit chez soi (preuve sociale)
  • ..

Pour apprendre les techniques de manipulation que les publicitaires usent sur toi, je te conseille le livre Influence et Manipulation de Robert Cialdini. C’est un chef-d’oeuvre qui t’apprendra beaucoup.

Donc au final, tu regardes les médias, et tu te retrouves à vouloir acheter quelque chose qui ne te servira à rien. C’est fou quand même !

La diète médiatique va alors te permettre d’avoir plus d’argent. De l’argent que tu pourras consacrer dans des projets importants pour toi.

Cheveux qui embrasse un billet

 

Manger mieux en faisant une diète médiatique

À première vue, tu risques de ne pas forcément voir la relation de cause à effet, entre regarder les médias et manger mieux.

Pourtant, comme nous l’avons vu avec le biais négatif, les médias aiment bien nous envoyer des informations négatives. On aime ça. Notre cerveau est excité à l’idée d’être submergé d’actualités qui nous mettent mal.

Seulement, nous avons également des émotions.

Et comme nous le savons, les émotions influent beaucoup sur la nourriture que l’on mange.

Les médias éveillent souvent en nous des idées néfastes, du stress, de la haine, du mal-être en général.

Par conséquent, on aura souvent tendance à se tourner vers des glucides, de la mal-bouffe, du sucre raffiné.

Et si on se pose à un niveau plus cartésien, les publicités nous montrent très souvent de la nourriture.

Kinder, Nutella, Mcdo, Coca, etc..

Autant te dire que s’ils font de la pub, c’est que ça leur rapporte gros. Et donc, qu’il y a des millions de personnes, suite au bourrage de crâne des publicités, qui vont par la suite acheter ces me*des.

Donc pour ta santé, je te conseille fortement de te faire une diète médiatique :p

 

À toi de jouer maintenant

Maintenant que tu as fini de lire tous les points avec assiduité, je vais te recommander d’expérimenter par toi-même.

Essaie pendant une semaine voire un mois.

Forces-toi à ne pas aller sur les réseaux sociaux, à ne pas allumer la télé, à changer ta chaîne de radio pour une de musique et à ne plus acheter les journaux papiers.

Instaure également un « stop pub » sur ta boîte aux lettres.

Je serais prêt à parier qu’au bout de la semaine, tu te sentes beaucoup mieux.

Tu auras :

  • plus de temps pour toi
  • plus d’optimisme
  • moins de stress
  • une confiance accrue et un niveau de conscience extrême
  • un esprit plus clair
  • plus d’argent
  • une meilleure santé

Tout ça, en coupant seulement les médias de ton quotidien.

Saches que les plus grands hommes de la planète ne vont pas sur les réseaux et n’écoutent que très rarement les médias.

Ils se doivent d’être à fond et toujours optimiste, donc ce serait contre-productif pour eux.

Et si tu as peur d’être coupé du monde, tu vas vite te rendre compte que ce n’est pas le cas. Les informations importantes reviendront toujours à toi d’une manière ou d’une autre.

Sauf si tu habites dans une grotte à 100 kilomètres des prochaines habitations auquel cas tu risques de ne pas être au courant qu’une guerre nucléaire approche, tu devrais en entendre parler si tu sors un minimum. Que ce soit au boulot, dans les transports, au restaurant, etc..

Souviens-toi toujours du point 4 : soi proactif plutôt que passif.

Essaie donc la diète médiatique, et reviens dans une semaine pour nous parler de ton expérience.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *